Abilio Diniz va siéger au conseil de Carrefour, Articles


Abilio Diniz va siéger au conseil de Carrefour, Articles

Depuis son retrait de Grupo Pão de Açúcar, Abilio Diniz (www.lesechos.fr/la-releve-2016/edition-2016/021781422699-abilio-diniz-va-sieger-au-conseil-de-carrefour-1208410.php) consacre son temps à BRF et recherche de nouveaux investissements. Péninsula fait monter sa participation à 12% du capital de Carrefour Brésil en juin 2015. De ce fait, l'homme d'affaires possède, à traversla société Peninsula, deux places au conseil d’administration. Abilio Diniz est nommé président du conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire Brasil Foods (BRF) au printemps 2013.

Le groupe Casino prend le contrôle de GPA, Abilio Diniz vers d'autres aventures

Le groupe GPA fait face à la rivalité du Français Carrefour sur ses terres brésiliennes. Le groupe Pão de Açúcar renoue avec sa stabilité financière après la crise économique et commence à parler de rapprochement avec Casino. Abilio Diniz peut de nouveau envisager des investissements dans l'ensemble des secteurs économiques grâce à l’accord conclu en septembre 2013 avec le groupe Casino, qui met fin à la clause de non-concurrence. C'est en 2011 qu'Abilio Diniz veut faire de son groupe le n°2 mondial du secteur de la distribution en fusionnant le groupe GPA avec la branche brésilienne de Carrefour.

Abilio Diniz ouvre le capital du groupe Pão de Açúcar au milieu des années 90. Il attaque à ce moment une phase d'achats d'entreprises et GPA devient le chef de file de la distribution dans le pays. A la fin des années 1990, un rapprochement financier et commercial intervient entre Casino et GPA. un groupuscule "d'extrême gauche" enlève le chef d'entreprise durant de la présidentielle de 1989. Délivré au bout d'une semaine, il restera traumatisé à jamais par cette expérience. Le plan de relance sévère conçu par Abilio Diniz permet de préserver le groupe Pão de Açúcar, qui ferme un tiers des grandes surfaces, congédie vingt mille collaborateurs et cède son activité dans la péninsule lusitanienne.

Une première grande surface créée en 1959

En 1974, Abilio Diniz croise les créateurs du groupe Carrefour. Il s’inspire de leur succès pour faire progresser le groupe Pão de Açúcar. En 1959, le jeune homme lance la toute première grande surface du groupe Pão de Açúcar. 10 ans plus tard, GPA totalisait 40 supermarchés et 1 400 collaborateurs Le père d’Abilio Diniz ouvre sa toute première boulangerie sur un boulevard très réputé de São Paulo.

Abilio Diniz entend parfaire ses connaissances en économie en Amérique du Nord. São Paulo, la capitale économique du Brésil l'a vu naître en décembre 1936. C'est au moment de la crise de 1929 que sa famille, d’origine portugaise, part pour le Brésil. Dans son enfance, Abilio Diniz souffre de la méchanceté des mioches de son quartier.

Athlète, Abilio Diniz débute chaque jour par un entraînement sportif. Autrefois joueur de football, il a par ailleurs pratiqué la capoeira et la musculation. Sous sa houlette, des salles de sport sont bâties dans les grandes surfaces GPA et des programmes sponsorisés par l'entreprise incitant ses employés à prendre part aux courses sont mis en place. En effet, il est profondément convaincu des bénéfices de l'entraînement sportif. Vouant un culte à Sainte Rita, qui n'est autre que la patronne des causes sans issue, l'entrepreneur est catholique pratiquant. Homme attaché aux valeurs de la famille, Abilio Diniz est le papa de 6 enfants.